Découvrez le monde de Leica avec Chris De la Bottière et son ami & collègue Jeremy Spierer. Passionnés par cette marque, ils expriment, au travers de ces appareils d’exception, leur vision bienveillante du monde qui nous entoure.

Quelle a été votre première rencontre avec la photographie?

Chris De la Bottière: Ma mère était photographe, mais ce n’est que bien plus tard que je me suis intéressé à l’image et à la photographie.

Jeremy Spierer: «La lumière.» C’est ce que j’ai répondu à mon père, encore enfant, lorsqu’il m’a demandé ce que j’avais préféré au cirque.

Quelles sont vos références en matière de photographies?

Chris De la Bottière: Plutôt des photographes de rue, de portraits et de paysages du siècle dernier. Les incontournables et classiques: Cartier-Bresson, Robert Doisneau, Sabine Weiss, André Kertész, Irving Penn, Bruce Davidson, Bruce Gilden, Robert Frank, Vivian Maier, etc. Difficile de tous les citer, mais très peu de photographes actuels.

Jeremy Spierer: J’admire particulièrement les œuvres de William Klein, Sergio Larrain et Martine Franck.

Avez-vous un projet en cours ou à venir dont vous souhaitez nous parler?

Chris De la Bottière: Je viens de terminer un projet sur le cancer, qui a déjà été exposé à Genève. Mon livre «I LOVE YOU» vient de sortir, c’est un travail de portraits de rue réalisé sur un an. Je suis actuellement sur plusieurs projets, en vue d’organiser des expositions.

Jeremy Spierer: Je viens de terminer une série d’images sur l’imaginaire de la nuit. Ce sont des images spontanées prises au fil des balades nocturnes près de chez moi. Des formes, des ombres et des rêveries prennent forme chaque nuit sous mon objectif.

Parmi toutes les images que vous avez réalisées, quelle est votre photo préférée et pourquoi?

Chris De la Bottière: Je ne reste pas trop attaché à mes images, car je m’intéresse plus à celles que je vais faire aujourd’hui ou demain. Les photos que j’aime à revoir, sont principalement celles de rencontres extraordinaires, mais toujours avec des personnages. L’image que je choisirais c’est celle d’un portrait de rue d’un S.D.F. somalien, pour le projet «I LOVE YOU».

Jeremy Spierer: Celle que je réalise à l’instant.

Avez-vous quelques conseils à destination de nos lecteurs photographes?

Chris & Jeremy: Vivre avec son appareil, tout le temps. Accepter de regarder le monde avec son cœur et avec passion, car la photo vous change un être. Travailler son œil et son âme, comme un sportif de haut niveau. La technique est secondaire, raconter des histoires c’est primordial.

Pouvez-vous nous en dire plus au sujet de votre conférence au Focus Day? De quoi allez-vous parler? Qu’allez-vous partager avec les spectateurs?

Chris & Jeremy: Nous avons en plus de la passion de l’image, une passion pour la marque Leica. Nous allons essayer de vous la communiquer et de vous la décrire au travers de l’histoire de la marque et de notre propre expérience avec ces appareils d’exception.

Retrouvez Chris & Jeremy, pour Leica, le 6 avril à 12h30 et le 7 avril à 14h00.

Si vous voulez en savoir plus sur Chris De La Bottière, rendez-vous sur :

facebook

Si vous voulez en savoir plus sur Jeremy Spierer, rendez-vous sur :

website