Très concerné par la protection des espèces menacées, Julien Regamey cherche à secouer les consciences au travers de ses images pleines d’émotion. Rencontre avec un photographe passionné par la vie sauvage sud-africaine.

Quelle a été votre première rencontre avec la photographie?

Tout petit je m’amusais à faire des photos de tout ce qui m’entourait avec un Polaroïd offert par mes parents.

Quels sont les photographes qui vous ont inspirés et pourquoi?

Je n’ai pas vraiment de photographe qui m’inspire plus qu’un autre. Marcel Imsand pour ses portraits et paysages pleins d’émotions, Yann Arthus Bertrand pour ces vues aériennes, Christine et Michel Denis Huot pour leur travail sur la faune africaine, Vincent Munier pour la composition de ses images et Rafi Toumayan pour ses images de serpents…

Avez-vous un projet en cours ou à venir dont vous souhaitez nous parler?

Je travaille sur mon prochain livre «10 ans de rencontre animalière au Kruger National Park» qui regroupera anecdotes et images.

Parmi toutes les images que vous avez réalisées, quelle est votre photo préférée et pourquoi?

Une femelle rhinocéros blanche avec son petit, un instant magique dû à la rareté de cette rencontre. Mais j’ai énormément de rencontres gravées dans ma mémoire dont celle d’une troupe de lions qui avoisinait les 40 individus.

Avez-vous quelques conseils à destination de nos lecteurs photographes?

Suivez votre passion et ne lâchez rien.

Pouvez-vous nous en dire plus au sujet de votre conférence au Focus Day? De quoi allez-vous parler? Qu’allez-vous partager avec les spectateurs?

Je vais parler des anecdotes vécues avant, pendant et après lors de mes rencontres animalières. Du serpent au léopard, nous allons survoler une vingtaine de clichés.

Retrouvez Julien Regamey le 6 avril à 14h20.

Si vous voulez en savoir plus sur Julien Regamey, rendez-vous sur :

facebookinstagramflikr